Note de lecture : Bande dessinée et littérature, de Jacques Dürrenmatt

Capture d’écran 2014-09-17 à 18.43.01

Je signe pour la revue Questions de Communication une note de lecture consacrée à l’ouvrage de Jacques Dürrenmatt: Bande dessinée et littérature.

Premières lignes :

 Peut-on qualifier une bande dessinée de littéraire ? Et si oui, à quelles conditions ? Ces   deux questions ont alimenté nombre de réflexions sur le neuvième art, qu’il s’agisse de théoriser la relation texte-image dans la bande dessinée (bd) alternative contemporaine, d’analyser, dans une perspective socio-historique, les essais de rapprochement entre les deux arts (le courant autobiographique des années 90, la naissance du roman graphique etc.) ou de comparer, dans une optique intermédiatique, les adaptations bédéiques à leur substrat romanesque. En outre, il semble inutile de préciser que de tels travaux, émanant a priori de disciplines bien distinctes, débouchent souvent sur des considérations plus ou moins explicites sur la reconnaissance culturelle de la bande dessinée.

Pour lire l’intégralité de la note